Commentaires du forum

La plus belle des excuses
In News poker
L0P49124
01 déc. 2020
La plus belle des excuses est la suivante : N'arrivant pas à créer une discussion (certainement parce que les Modos bloquent cette option) je viens déposer ici mon "post" et donc m'en excuse d'avance. Si les Modos pouvaient le déplacer dans la bonne rubrique sous le sujet : "Ma philosophie Pokers" je leur en saurais gré. Voici donc ma prose : Ma philosophie Pokers : Créateur d’une variante "Cash-Game poker" en juillet 2019, je me prénomme Xavier PERIQUET, né à Paris 13° en 1970. Mes pseudos pokers sont les suivants : L0P = Lord 0f Pokers, 49124 = ma ville (Sur le forum de l’APC 49). El Professor ou Invisible (Pour les tournois "Lives") Parce que c’est bien d’être "invisible" au poker. L0P49124 (Pour les tournois "0nline"). 1) Fans de pokers : Beaucoup de joueurs de pokers se disent fan de ce jeu de cartes mais force est de constater que lorsqu’on leur propose de jouer à l’une des variantes, s’il n’y a pas d’argent en jeu ils ne s’assiéront pas à la table. Sont-ils si fan que ça de pokers ?? Pour ma part, bien qu’haïssant jouer de l’argent à ce jeu de cartes, vous pouvez me proposer de jouer à n’importe quelle heure, si je suis dispo, et il y a de très grandes chances que je vous dise : "Oui, bien sûr" et surtout s’il n’y a pas d’argent en jeu car si c’est un "jeu" je ne vois pas où la notion d’argent doit-elle figurer. Essayez de proposer de jouer de l’argent lors de parties de Monopoly ou de UNO, vous allez voir comment les joueurs vont vous regarder. Bref, il faut rendre sa noblesse au poker et ne pas tout mélanger. De ce fait, peut-être pourra t’il être considérer réellement comme un sport de compétition à juste titre et pourquoi pas de ce fait intégrer les épreuves de jeux olympiques. Pour ceux qui veulent gagner de l’argent il y a les Casinos mais aussi des entreprises qui recrutent des salariés. 2) Objectifs pokers perso : Lorsque j’ai débuté le poker rapidement s’est devenu une obsession, puis une fièvre pour atteindre tranquillement l’addiction. Plusieurs fois j’ai commencé à jouer à 20h00 pour finir, en Live avec des amis, à plus de 06h00 du matin. Je n’avais pas d’objectif particulier au départ. Puis, m’impliquant dans le jeu j’ai rapidement voulu m’améliorer et aller plus loin dans ma démarche. À ce jour mes objectifs sont les suivants : - Devenir toujours plus performant. - Améliorer constamment la technique de mon jeu. - Me rapprocher du niveau professionnel, mais sans souhaiter intégrer une "Team" pour autant. Encore une fois, mon but n’est pas de gagner de l’argent au travers du poker. (De ce fait vous ne me retrouverez pas sur des sites "Pokers-Online" où il y a de l’argent en jeu mais seulement sur des sites de pokers gratuits comme : https://www.mundijeux.fr/multijoueur/poker-texas-holdem/ par exemple) mais revenons au sujet et pour ce faire il n’existe pas de solution miracle, à part … 3) Le travail : Comme dans toute discipline ou sport c’est lui qui fera la différence face aux "récréatifs" qui pensent que le poker ce n’est que de la chance et que le gagnant est désigné par le sort dès le début de la partie. Peut-on réellement penser cela lorsqu’on analyse les statistiques des grands champions ?? Je vais prendre l’exemple le plus parlant pour nous tous, joueurs français, mais qui va en faire rager certains, à savoir Patrick Bruel !! Son premier défi dans la vie a été de vouloir être chanteur. Il a essuyé de nombreux échecs à la télévision. Mais il a travaillé d’arrache pied et finalement a percé dans le domaine. C’est un passionné, il a réussi ensuite à s’afficher en tant qu’acteur et reconnu par ses pères comme étant à la hauteur de la tâche. Parti aux USA, à la fin des années 90, il découvre le Poker Texas Hold’em No Limit et va, une fois devenu passionné, travailler au point d’intégrer la "Team Winamax" en plus de remporter un bracelet de champion en 1998 au WSOP (World Series Of Poker : Les championnats du monde, tient comme dans le sport, curieux non ??) et puisqu’on évoque ici le sport, Patrick est aussi très impliqué dans cette thèmatique. En effet, c’est un bon joueur de tennis et de football. A-t-il assez travaillé ces deux dernières disciplines ?? Je ne le pense pas sinon, vu sa nature, il aurait forcément gagné des titres dans ces deux disciplines. Conclusions me direz-vous ?? Au poker comme dans toute autre discipline le travail paiera toujours mais il faut s’impliquer de manière rigoureuse et passer du temps à s’améliorer en pratiquant tout en testant ses acquis sur le "terrain". Document rédigé par Xavier PERIQUET le mardi 01 décembre 2020.
1
0

L0P49124

Plus d'actions